Quelles sont les particularités de l’hébergement médicalisé ?

22 Jan 2018

Lorsque nous parlons d’hébergement spécialisé, nous sommes directement renvoyés aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) (couramment appelées maisons de retraite) sont des bâtiments collectifs pour accueillir et accompagner les séniors. Si ces derniers le désirent ou si leur famille ne peut plus les prendre en charge, ces établissements spécialisés peuvent les accueillir
sans souci. Toutefois, il est naturel de nous demander si ces établissements sauront bien s’occuper de nos séniors. Eh, oui ! Pour de nombreuses personnes, confier des personnes âgées à autrui doit se faire dans les meilleures conditions possibles. Est-ce le cas pour les
hébergements médicalisés ?

Les conditions de logement

Les conditions d’hébergement et les services proposés dans les résidences pour personnes âgées ne sont pas toujours les mêmes. Plusieurs facteurs peuvent les influencer, à savoir :
• La catégorie sociale : les services varient en fonction des moyens financiers de l’établissement ou encore de l’importance des sommes
versées par les retraités. Par exemple, en termes d’alimentation, certains établissements possèdent de simples cafétérias, tandis que d’autres
cachent de grands restaurants ;
• Les catégories de personnes hébergées : les services fournis dans une résidence de retraités sans problème apparent seront très différents de
ceux d’un établissement en charge de personnes handicapées. Dans le second cas, il faut toujours avoir un médecin à proximité pour les
patients.

Les divers établissements d’hébergement de seniors

De nombreux types d’établissements ont été construits pour personnes âgées. Parmi toute une panoplie, l’on en dénombre 4 qui se distinguent :

• Les maisons de retraite pour personnes autonomes : elles accueillent les personnes du troisième âge qui sont encore en pleine santé. Ils sont
tout à fait aptes à exécuter certaines tâches sans problème et n’ont besoin que du strict minimum en termes de soins. Tout dont ils auront
besoin sera déjà disponible auprès de l’établissement ;
• Les maisons de retraire privées : elles s’occupent de toutes les catégories de séniors (autonomes, en perte d’autonomie et non autonomes). Ces séniors manifestent des besoins spécifiques ;
• Les pensions familiales : elles prennent en charge les retraités autonomes ainsi que des moins autonomes. Pour la deuxième catégorie,
la cuisine et la douche sont installées dans leur appartement ;
• Les centres d’hébergement de soins de longue durée (ou CHSLD) : à partir du moment où un sénior doit suivre un traitement médical, il est
plus prudent de l’envoyer dans ce centre. Le seul inconvénient reste les frais importants vu les prestations et les médications. Aucun frais ne peut être exempté.
Quoi que l’on dise, les séniors internés hors de chez leur famille ont toujours besoin de soins médicaux. En effet, en raison de leur âge
avancé, il n’est plus prudent de se passer d’une assistance médicale. Bien évidemment, en fonction des cas, les installations médicales ne
seront pas similaires. Certains établissements n’auront que des services minimums, tandis que d’autres seront dédiés à des séniors suivant un
traitement régulier. Finalement, les hébergements médicalisés offrent des services spécialisés allégeant énormément les proches des patients,
à condition d’y mettre un certain prix.

RELATED POST

Laisser une réponse

Catégories

Commentaires récents

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé sur l'actualité de Ma Collectivité.