Quelles sont les meilleures solutions pour le travail en hauteur ?

12 Nov 2018

Parce que de nombreux ouvriers se consacrent sans relâche à l’embellissement de nos infrastructures, il est indispensable d’assurer au maximum leur sécurité. C’est, par exemple, le cas lorsque vous travaillez en hauteur. Votre métier peut bien aller du montage d’installations électriques à la pose d’affiches publicitaires. Mais dans tous les cas, les mesures de sécurité sont les mêmes. Aujourd’hui, il existe de nombreuses solutions pour éviter les accidents de travail au sein de notre communauté. En voici quelques-unes, classiques, mais qui sauveront la vie de bon nombre de nos concitoyens.

Échelle ou câble ?

Tout dépend de la distance de chute. Si vous devez travailler sur une hauteur relativement moindre (entre 2 et 3,5 m), utiliser une échelle est tout à fait acceptable. Vu la distance, les risques de chute sont faibles. Et même si cela arrivait, il ne devrait pas y avoir de dégâts graves. Bien sûr, si vous souhaitez écarter tout risque, l’utilisation d’un câble reste en option. Là où le câble devient une nécessité, c’est quand vous vous aventurez à plus de 10 m, voire 5. Une chute à cette hauteur peut conduire à des séquelles. Autant vous attacher directement.

Choisir des EPI aux normes

Le choix des EPI (équipements de protection individuelle) ne doit pas se faire à la légère. En effet, des normes ont déjà été établies afin de maximiser la sécurité des ouvriers en hauteur. Certes, les équipements requis peuvent s’avérer coûteux (cas du harnais, des anneaux en D, etc.). Mais l’écart de prix se justifie en raison de la notoriété de la marque, du confort procuré et de l’ergonomie. Ces critères peuvent sembler négligeables. Mais à long terme, c’est un vrai bonus pour l’utilisateur. Si vous n’êtes pas assuré de la qualité de vos EPI, prenez soin de les faire contrôler avant une utilisation en conditions réelles. D’ailleurs, procédez à une inspection régulière des équipements ! L’idéal serait à la suite de chaque intervention.

Opter pour un point d’ancrage sûr

Même avec les meilleurs EPI du monde, vous ne serez jamais en sécurité sans un bon point d’ancrage (notamment des câbles). Choisissez une surface solide, épaisse et capable de supporter des charges lourdes. La norme indique que celui-ci doit résister à une force de 10 Kn en l’espace de 3 min.

S’entraîner fréquemment

Pour finir, ne faites jamais l’erreur de vous prendre pour un ouvrier accompli qui n’a plus rien à apprendre des autres. Les formations vous seront indispensables pour être à jour concernant les dernières normes. Mais en sus, les entraînements/simulations vous éviteront de « perdre la main » lors des situations réelles.
Les entraînements comprendront, non seulement la familiarisation avec les EPI, mais aussi la manière de tomber après une vilaine chute. Ce ne sont là que quelques exemples. Il faut juste noter que les formations actuelles pour les métiers en hauteur sont complètes et peuvent sauver la vie de nombreux individus. Il suffit d’y consacrer un peu de votre temps, et le tour est joué.

Laisser une réponse

Catégories

Commentaires récents

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé sur l'actualité de Ma Collectivité.