Chantiers pour la fibre : spécificités de l’installation souterraine

23 Déc 2019

Les collectivités accélèrent le rythme de l’installation du réseau fibré partout dans l’hexagone. Certains spécialistes estiment que le réseau fibré sera bientôt la norme sur le territoire français (en volume de population équipée) ce qui va immanquablement déclencher un effet secondaire : les applications et l’ensemble des ressources logiciels nécessitant un accès à internet vont être créés pour une utilisation par la fibre. Dès lors, c’est l’ensemble du numérique qui va évoluer vers des softs souvent plus lourds et riches, donc plus consommateurs en bande passante. A partir de là, les territoires dont les habitants ne sont pas encore fibrés vont subir un préjudice face à cet accès massif au numérique. Les professionnels seront les premiers à être handicapés dans ce genre de cas. L’ensemble des collectivités territoriales, quelle que soient leurs niveaux hiérarchiques, ouvrent donc le marché avec une perspective de couverture la plus exhaustive et la plus homogène possible du réseau fibré.

La fibre : en hauteur ou enterrée ?

Rappelons que pour les particuliers, le raccordement à la fibre est gratuit chez certains opérateurs. Ainsi chez Free par exemple, que vous souhaitiez un raccordement aérien ou bien un raccordement enterré, aucun frais n’est demandé au particulier. Dans le cas de SFR par contre, les deux raccordements sont payants. Pour Bouygues, seul le raccordement souterrain est gratuit. Attention ces données sont valables uniquement pour les particuliers avec une maison individuelle, et sont soumis à des variations en fonction de la typologie de logement.

Pour les collectivités territoriales, l’installation de la fibre est un processus différent, puisque les surfaces à couvrir sont autrement plus longues, et demandent d’être intégrer dans un ensemble urbain préexistant. En ce sens, le choix entre le raccordement aérien ou souterrain des différentes zones se fait principalement selon les problématiques des infrastructures déjà en place : égouts, métro ou autre structure enterrée, relief escarpé, dénivelé important, etc…

Le choix du matériel pour l’implantation de la fibre en souterrain

Les entreprises qui interviennent pour l’installation de la fibre en souterrain peuvent être de plusieurs ordres. Des groupes de tailles assez différenciées se sont partagés les appels d’offre public sur l’ensemble du territoire. Dans l’ensemble, ces sociétés utilisent le même type de matériel pour la fibre en souterrain : des sous-tubage textiles, des accessoires pour fourreaux ou bien encore des chambres de tirage. Ce matériel est spécifique aux installateurs de fibre, cependant, il ne s’agit pas du seul matériel nécessaire. Des outils de chantier (notamment tout le nécessaire pour creuser des tranchées, refaire le bitume, etc…) classique du BTP doivent être utilisés en parallèle. C’est pour cette raison que de nombreuses sociétés se sont lancées dans les chantiers d’installation de fibre.

Laisser une réponse