L’équipement indispensable pour la désinfection et la stérilisation en milieu hospitalier

26 Avr 2017

En milieu hospitalier, la stérilisation et la désinfection sont des opérations des plus importantes. Et pour effectuer ces opérations correctement, il faut disposer du bon matériel.

Désinfection

La désinfection est une étape particulièrement importante, elle peut être effectuée de différentes façons.

Machine à ultrasons et détergent solubles

Il commence généralement par un prénettoyage aux ultrasons qui permet de détacher les souillures et les tâches qui pourraient ne pas être enlevées par un gicleur ou une brosse. Pour améliorer l’efficacité du traitement à la machine à ultrason il faut utiliser un détergent soluble qui sera mélangé avec de l’eau à une température comprise entre 40 et 45 °C. Le matériel sera ensuite nettoyé dans une machine de lavage à une température proche de 80 °C.

Nettoyage manuel à l’aide de détergents chimique

Le nettoyage manuel n’étant effectué que sur le matériel qui ne résiste pas aux hautes températures, ce matériel ne pouvant supporter une opération de désinfection thermique il doit subir une désinfection chimique à l’aide de détergents. Il faudra ensuite rincer le matériel et le faire passer dans un séchoir à air chaud, mais le séchoir est remplaçable par un séchage à l’air comprimé ou par des chiffons de séchage à usage unique en considérant le fait que ces derniers ne peluchent pas. Bien évidemment il faut disposer de masque ainsi que de gants stériles pour effectuer l’opération.

StérilisatiLe processus de stérilisation vient généralement après celui de désinfection, mais peut être beaucoup plus complexe et nécessite un matériel bien plus sophistiqué.

Autoclave

C’est un appareil qui permet de créer une vapeur saturée assurant une stérilisation à une température entre 120 et 200 °C. C’est le moyen le plus efficace et le plus sûr pour stériliser un matériel. Mais ce dernier doit pouvoir résister à une haute température et à l’humidité.

Les produits de stérilisations

Il existe différentes sortes de substances qui permettent d’effectuer la stérilisation d’un matériel dans un milieu hospitalier, ces derniers sont généralement utilisés pour la stérilisation de matériel qui ne résiste pas à la chaleur ou à l’humidité.

Oxyde d’éthylène et dioxyde de carbone

L’oxyde d’éthylène est utilisé pour effectuer la stérilisation des matériels qui ne peuvent résister à des températures supérieures à 60 °C. Selon le type d’équipement, l’oxyde d’éthylène est utilisé pur ou en mélange avec un gaz inerte (CO2). Le dioxyde de carbone est utilisé pour diminuer les risques d’explosions, car l’oxyde d’éthylène est une substance dangereuse, à l’état pur elle comporte de grands risques d’explosions si la personne qui la manipule manque d’expertise. Il faut également prendre des mesures de protection lors de l’utilisation de cette substance étant donné qu’elle est très toxique.

Vapeur-formaldéhyde

La vapeur-formaldéhyde est utilisée pour la stérilisation de matériel qui ne résiste pas à plus de 80 °C et qui ne peut donc être traité par la vapeur d’eau sous pression dans un autoclave.

Peroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée

L’eau oxygénée est utilisée dans les milieux hospitaliers en guise de méthode stérilisation à froid pour remplacer certaines méthodes. Elle est la plus appropriée pour la stérilisation de matériel qui ne résiste pas à la chaleur et/ou à l’humidité. Mais l’utilisation de peroxyde d’hydrogène doit être accompagnée d’une phase plasma. Mais avoir recours à ce procédé nécessite bien évidemment l’utilisation d’un appareil qui émettra des ondes permettant au peroxyde d’hydrogène de passer en phase plasma assurant ainsi la stérilisation du matériel.

RELATED POST

Laisser une réponse

Catégories

Commentaires récents

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter pour rester informé sur l'actualité de Ma Collectivité.